02/10/2006

BORJ ZOUMIT : FIN D'UNE ETAPE D'ORIENTATION ...

BORJ ZOUMIT : FIN D'UNE ETAPE D'ORIENTATION ...

Comme dit précédemment, notre rallye-raid était basé non pas sur la vitesse (à l'exception de l'une ou l'autre étape exceptionnelle) mais principalement sur l'orientation à la boussole.

Au départ de points GPS (entendez par là d'une longitude et d'une latitude puisque l'utilisation du GPS est strictement interdite pour les participants !!!) nous devions tracer, sur des cartes militaires, notre trajet du point A au point B, déterminer notre cap, calculer le nombre de kilomètres à vol d'oiseau, et enfin le plus difficile, retrouver notre point de chute.

Difficile me direz-vous ?

Hé bien oui évidemment car une ligne droite sur un papier, c'est bien joli, mais une ligne droite dans le désert, la caillasse, les oueds, les dunes, le fech-fech (type de terrain apparenté à de la farine dans lequel on s'enlise aisément.  Parfois, ils sont même assimilés à des sables mouvants !), ...

Dès lors, partir au cap est une excellente idée, mais le cap est rarement tenu
de A à B.

Il faut alors estimer notre déviation par rapport à notre cap initial (en tenant compte des dénivellations du terrain par rapport à notre carte), situer le point de chute provisoire sur cette carte et enfin recalculer notre nouveau cap.

Hé non, tout compte fait, pas si simple que cela ...

Autre possibilité : repérer sur la carte, au vu de notre position de départ, s'il y a, à proximité, des pistes dessinées et tracer notre route en suivant ces pistes, tout en sachant que des déviations seront opérées en rapport avec notre cap initial.

Cette possibilité est parfois bien plus "rapide" car on emprunte (logiquement) toujours des pistes même si parfois ces dernières sont partiellement recouvertes par le sable constamment en mouvement, mais solution plus ennuyeuse également.

La 1ère explication permet des découvertes insolites et une augmentation de notre taux d'adrénaline de par la nature inconnue du terrain.

Les risques sont donc plus nombreux mais quelle excitation !

Bref, l'arrivée de notre étape actuelle a pour point de chute Borj Zoumit (borj = vieux fort).

Vous souhaitez vous y rendre ?

Voilà les coordonnées : 33°.17'.06'' / 09°.42'.52''.

Notre bivouac a dès lors été planté à quelques centaines de mètres seulement de ce fort en ruine.

En photos ...

 

Borj Zoumit en point de mire ...

Borj Zoumit

 

 

 

Nous sommes arrivés tout en haut ...

Borj Zoumit 2

 

 

 

D'autres arrivent ...

Borj Zoumit 1

 

 

 

Notre hôtel particulier ...

Borj Zoumit 3

 

 

 

L'homme ne sait rien de l'homme,
presque rien du monde qu'il habite
et de l'univers qui l'entoure.
Moins que rien de sa provenance
et encore moins de sa destination ...
(Jean SIMARD)

 

 

 

20:57 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

le soleil!!!!! ça fait du bien de passer par chez toi en cette journée qui s'annonce trempée!!!

petite question: pour faire pipi,popo, on fait comment?
un trou dans le sable? :-))

bonne journée, bisous..

Écrit par : mnb | 03/10/2006

Mais.... que de souvenirs, au moment de rentrer à la maison... Une impression de Ralye Paris-Dakar, sans les médias pour le sensationel. Un retour aux sources du 4X4....
Merveilleuse épopée....
Bonne journée

Écrit par : Roger | 03/10/2006

Quelle Aventure dis-moi c'est vrai qu'il gèle la nuit?

Écrit par : Pascal | 03/10/2006

Les commentaires sont fermés.