29/01/2007

MISSION IMPOSSIBLE ...

MISSION IMPOSSIBLE ...

Visiter le château de Durbuy !!!

PETIT RAPPEL ...

Durbuy est entré dans l'histoire avec son château féodal au 11ème siècle, mais on considère que c'est vers 889 que fût construit le 1er château fort.

Il fût cependant détruit 1 siècle plus tard et c'est au 11ème siècle que Henri 1er de Namur, Comte de Durbuy, fit rebâtir la forteresse.

En 1726, la famille d'Ursel reprend l'engagère et, dès 1756, elle devient propriétaire du château.

C'est en bordure de l'Ourthe, après le vieux pont situé à l'entrée de la ville que se dresse donc le château des Comtes d'Ursel.

Malheureusement pour les touristes, le château n'est pas accessible pour des visites ...

 

 

Château Durbuy

 

 

 

Château Durbuy 1

 

 

Le monde est très grand
et plein de contrées magnifiques
que l'existence de mille hommes
ne suffirait pas à visiter ...
(Arthur RIMBAUD)

 

 

 

11:30 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

28/01/2007

HALLE AUX BLES : EXPO "INVISIBLE MUSICIANS"

HALLE AUX BLES : EXPO "INVISIBLE MUSICIANS"

 

Toujours à Durbuy, la Halle aux Blés, rue du Comte d'Ursel, vous invite à découvrir une exposition d'instruments de musique mécanique et d'automates musicaux jusqu'au 28 février, de 10 h 00 à 18 h 00 du lundi au jeudi et de 10 h 00 à 19 h 00 du vendredi au dimanche.

 

Poupée au tambour

Invisible musicians - poupée au tambour

 
 
Vénitien

Invisible musicians - Vénitien plumes

 

 

Joueur de banjo

Invisible musicians - joueur de banjo

 

 

 

La Halle au Blés est implantée depuis le 16ème siècle au coeur de la vieille ville de Durbuy.

A cette époque, elle était "la maison communale".

Suite à de nombreux délabrements, le bâtiment à subit des rénovations et transformations avec pour objectif principal de lui rendre son aspect originel.

Sa façade typique à colombages fait face aux remparts du château.

Des éléments modernes ont malgré tout été intégrés pour des raisons de solidité, de renforcement mais également d'esthétique, comme par exemple la cage d'escalier en verre et alu acolée à l'arrière du bâtiment.

 

 

 

Halle aux blés

 

 

 

Pourquoi les architectes ne songent-ils pas,
pour diminuer la fatigue,
à limiter la hauteur des marches
au fur et à mesure qu'on monte un escalier ?
(Albert WILLEMETZ)

 

 

 

11:34 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/01/2007

OURTHE ET SOLEIL COUCHANT ...

OURTHE ET SOLEIL COUCHANT ...

Vous voyez que Durbuy a non seulement le charme de ses petites ruelles, de ses rives au bord desquelles on peut se promener sans se fatiguer, ses petits endroits de rêve où loger, se sustenter, ... mais placez-vous sur le pont de Durbuy, au pied du château et attendez le bon moment pour avoir cette vision des choses.

A consommer sans modération ...

Comme quoi, tout ne s'achète pas. 
Il suffit de regarder au bon endroit au bon moment et les petits plaisirs sont gratuits.

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Ourthe Durbuy

 

 

 

A la différence du soleil,
l'homme se montre surtout ardent au moment de se coucher !
(Extrait du dictionnaire de l'amour)

 

 

 


21:13 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/01/2007

LE TEMPS D'UN RÊVE - DURBUY ...

LE TEMPS D'UN RÊVE - DURBUY ...

Vous cherchez un peu d'imprévu,
d'originalité et de dépaysement ?

Vous voulez surprendre ?

Vous avez envie d'évasion ?

Une idée pour la Saint-Valentin ?

Offrez-vous "Le Temps d'un Rêve" ...

Maison d'hôtes à Durbuy
Située en bordure de l'Ourthe.

 

 

Temps dun rêve 1

 

 

Temps dun rêve

 

 

Rêve comme si tu vivais éternellement.
Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui.
(James DEAN)

 

 

 

 

 

 

 

 

17:09 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

24/01/2007

DURBUY ...

DURBUY ...

Qu'il est bon de se promener à nouveau et de pouvoir faire un tour inespéré avec sa nouvelle mécanique.

Durbuy, comme vous le savez déjà, regorge d'endroits surprenants et attire toujours la foule.

Mais pourquoi me direz-vous car il s'agit d'une toute petite ville ...

Et pourtant, chaque fois qu'on s'y promène, de nouvelles choses attirent le regard, des choses qui précédemment étaient occultées par le feuillage d'un arbre ou encore tout simplement dû au fait que cette simple chose ne devait attirer votre attention à un moment précis mais plutôt à un autre ...

Sans se lasser, nous avons donc, avec Betty Boop, parcouru la promenade menant de la passerelle de Durbuy au parking Georis où le pont est à nouveau accessible depuis ce mardi (fermé pour cause d'innondation depuis jeudi dernier).

Allez, on y va pour une première partie ?

 

 

Durbuy passerelle

 

 

 

 

Durbuysienne

 

 

 

 

Durbuy 1

 

 

Au loin, très loin et de fait au zoom, très zoomé,
des descentes en rappel ...

Durbuy 2

 

 

Au parking Georis, le pont était innondé jusqu'à ce mardi ...

Durbuy 3

 

 

 

Betty Boop

 

 

 

Coin de ciel bleu ... pour le plaisir des yeux ...

Durbuy 4

 

 

Le style, c'est ce qui arrache une idée au ciel
où elle se mourait d'ennui ...
(Bernard FRANK)

 

 

 

 

 

 

19:20 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

23/01/2007

CHÂTEAU DE SENY ...

CHÂTEAU DE SENY ...

Lors de ma sortie de lundi dernier, le soleil mettait en valeur ce superbe château difficile à apercevoir si ce n'est par l'arrière et en empruntant des chemins de remembrement, lesquels sont pourvus de plaques d'interdiction de circuler ...

Mais ces dernières ne m'ont pas fait reculer.

Au contraire, l'attraît de l'interdit était plus fort et j'avoue avoir été récompensée car ce château vaut le détour.

S'il pouvait être ouvert lors des journées du patrimoine, je serais partante pour une visite ...

Et vous ?  M'accompagnerez-vous ?

 

 

Seny

 

 

 

Le seul moyen de se délivrer d'une tentation,
c'est d'y céder.
Résistez et votre âme se rend malade
à force de languir ce qu'elle s'interdit.
(Oscar WILDE)

 

 

 

 

 


20:39 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/01/2007

EMBRASSEZ-VOUS SOUS LE GUI ...

EMBRASSEZ-VOUS SOUS LE GUI ...

"Amour, prospérité, éternité" sont les symboles associés au gui.

Le "viscum album" est une plante parasite célèbre en fin d'année.

En langue celte, son nom signifie "guérit tout", entre autre, l'épilepsie, l'hypertension et il paraît qu'il aurait même une influence sur le système immunitaire.
Légende ou réalité autour de cette boule végétale ?

Le gui a cependant la particularité de ne pas toucher terre et il vous faudra lever la tête pour l'apercevoir au sommet des arbres fruitiers mais aussi dans les peupliers, aubépines, sapins, hêtres, chênes.

Le gui est considéré comme un fléau par les forestiers.
Il provoque l'affaiblissement de l'arbre-hôte, ralentit sa croissance et diminue la qualité du bois.
Avec l'effet combiné de mauvaises conditions climatiques, l'arbre très parasité peut en périr.

En dépit de ses actions et en raison de ses propriétés soi-disant miraculeuses pour les Druides - guérison, protection contre toutes sortes de maux et contre les méfaits de la sorcellerie -  la tradition de cette plante sacrée veut que l'on s'embrasse sous une branche de gui, le jour de l'an, à minuit précisémment, symbole de prospérité et de longue vie.

Nous l'avons fait avec Durbuysien et vous ?

 

 

gui

 

 

"Lorsque l'hiver attriste la nature,
Le gui sur un vieux chêne étale sa verdure,
Et l'arbre, enorgueilli d'un éclat emprunté,
Se couronne d'un fruit qu'il n'a point enfanté".

(Extrait du "Carnet du curieux" 
carnet horticole et botanique du Jardin Botanique de Montréal)

 

 

 

 

22:41 Écrit par Durbuysienne dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |